Quels sont les bienfaits du camphre

COTE NATURE 83

Bienfaits du camphre : ingrédient du PAIN GEL

Même s'il a divers usages, le camphre ne sert pas à perdre du poids. Sa consommation excessive peut être toxique, il faut donc en prendre avec modération.

Avez vous deja entendu parler du camphre ? il est certain que votre grand mère vous en a déjà parlé §

Il s'agit d'une plante utilisée pour traiter divers troubles, comme les rhumes, les inflammations des voies respiratoires et le nez bouché. 

Les caractéristiques du camphre

Le camphre dont le nom scientifique est Laurus Camphora, est un arbre originaire de l'Ile de Bornéo, une Ile de l'Océan indien.

Depuis de nombreux siècles, son utilisation s'est diffusée dans toute l'europe, notamment pour traiter des maladies et pour lutter contre les mauvaises odeurs.

Le camphre est une substance cristalline, au teins blanchâtre, qui est utilisé à des fins insecticides, antiseptiques et aromatisantes.

Vous connaissez sûrement l'odeur de cette plante, qui se distingue par sa puissance, sa particularité et sa fraicheur.

On peut trouver le camphre sous différentes formes :

- huile essentielle

- crème

- liquide 

 

Utilisations du camphre

La saveur du camphre est un peu amère, comme celle de la menthe, mais elle est surtout très rafraichissante.

Si vous décidez de l'appliquer de manière topique, il est possible que vous ressentiez comme un endormissement de la zone sur laquelle vous l'aurez appliqué. Cest tout à fait normal car le camphre a des propriétés analgésiques.

Il est absorbé très rapidement par les pores de la peau, d'où son action quasi immédiate.

Etant donné que certaines personnes sont allergiques au camphre, parfois sans le savoir, il faut cesser toute application en cas de forte irritation.

 

Le camphre peut être utilisé pour :

 

  • Améliorer la circulation sanguine.
  • Prévenir des maladies comme la conjonctivite ou lutter contre les yeux rouges.
  • Soulager les douleurs abdominales et les gaz (grâce à ses vertus carminatives).
  • Prévenir la varicelle.
  • Favoriser une bonne digestion.
  • Aider le métabolisme à fonctionner de manière optimale.
  • Soulager les douleurs articulaires (comme celles provoquées par les rhumatismes ou l’arthrite).
  • Réduire les douleurs provoquées par des coups ou des contusions.
  • Désenflammer les muscles.
  • Décongestionner les voies respiratoires (notamment dans le cadre d’un rhume).
  • Expulser les mucosités (le camphre est expectorant).
  • Désinfecter les plaies.
  • Traiter les champignons des pieds et des ongles.
  • Repousser les insectes et combattre les poux.
  • Réduire les douleurs causées par les piqûres de moustiques.
  • Traiter les problèmes de peau, comme l’acné par exemple.
  • Fortifier le système immunitaire (et éviter ainsi de souffrir de maladies provoquées par des virus et des bactéries).
  • Relaxer le corps, en l’associant avec d’autres plantes, comme la lavande, la camomille et le basilic.

Contre indication du camphre

Meme si les applications du camphre sont nombreuses, il convient d'utiliser cette plante avec précaution

En effet, une dose excessive de camphre peut provoquer divers problèmes dans l'organisme.

Il n'est pas recommandé de l'utiliser sur les enfants, sur les femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi que sur les personnes qui souffrent d'épilepsie, ou de la maladie de parkinson.

 

Une surconsommation de camphre peut provoquer : 

  • Des vomissements
  • Mais aussi des maux de tête
  • Des coliques
  • Ou encore des irritations 

N’appliquez surtout pas de camphre sur :  

  • Les plaies ouvertes
  • Les éraflures
  • Les peaux sensibles
  • Les fosses nasales (surtout chez les personnes souffrant d’asthme)
  • La peau du visage

 

Comment utiliser le camphre

Les doses de camphre que vous allez utiliser doivent être très faibles.

Comment l'utiliser ? 

 

 

  • Dilué dans de l’huile d’olive pour les douleurs articulaires associées aux rhumatismes. 
  • Dilué dans de l’eau chaude pour réaliser des vapeurs.
  • Sous forme de crème contre les douleurs musculaires.
  • Dilué dans du savon neutre pour soulager l’arthrite.
  • Sous forme d’huile essentielle pour réaliser des massages décontracturants ou thérapeutiques.
  • En imbibant un coton pour éloigner les insectes.
  • En imbibant une compresse pour traiter les plaies et les piqûres d’insectes.
  • Associé à d’autres huiles essentielles pour réaliser une aromathérapie.
  • Sous forme de désodorisant d’intérieur.